UBU d’Alfred Jarry

Création 2011

Marche militaire, marche financière, marche à pas décadents,
 c’est bien de la marche du monde dont il s’agit ici.
Absurdité, bêtise et cruauté, agiter avant de s’en servir, 
c’est ainsi qu’UBU le conçoit, le monde.

Toute ressemblance avec le nôtre serait…

UBU, à ses débuts, fut écrit par un groupe de collégiens dont faisait partie Alfred Jarry. Il y a ajouté sa patte géniale, trouvé ce nom de baptême qui est aujourd’hui passé dans la langue : UBU

Dans notre mise en scène, nous avons voulu garder à l’esprit cette irrévérence, cet esprit potache, cette insolence de la jeunesse qui, par le rire, perce le ridicule et s’émancipe de la bêtise.

Cornegidouille ! Me voici roi dans ce pays. Je me suis déjà flanqué une indigestion et je vais maintenant commencer à prendre toute la phynance, après quoi je tuerai tout le monde et je m’en irai.

 

Texte : Alfred Jarry
Mise en scène : Alain Terrat & Thierry Vincent
Avec :

Elodie Tampon-Lajarriette
Elise Clary
Alain Terrat
Henry Manini
Jonathan Gensburger
Thierry Vincent

Musique : Henry Manini
Lumières : Alexandre Toscani
Costumes : Hélène Arnaud

 

Une coproduction compagnie B.A.L. (Arts Légers) / Théâtre Alexandre III, Cannes / Théâtre Francis Gag, Nice

 

 


Menu